Le chant de l'encre, 1

 

 

 

 

Ce soir, le monde a basculé dans le cauchemar. Le voile d'illusion qui protège les hommes s'est déchiré et j'ai vu quelles créatures monstrueuses se dissimulent dans l'ombre. Ce soir, mes tatouages se sont réveillés : des ailes puissantes battent dans mon dos, et le tigre dessiné sur mon épaule se dresse désormais à mes côtés.


Accusée d’un meurtre sanglant et pourchassée par de mystérieux Veilleurs, je me lance dans une glaçante course contre la montre pour tenter de sauver ceux que j’aime. Et ce n’est pas le Traqueur ténébreux qu’on m’a imposé comme partenaire qui m’en empêchera.

D'encre et de sang, 2

 

 

En sauvant mon petit frère, j’ai dévoilé l'existence de la magie. Les hommes ont appris quels dangers se dissimulent derrière les illusions et le monde sombre dans la terreur et le chaos. Les gardiens doivent révéler leur nature, les Porteurs sont menacés, et bien sûr tous me tiennent responsable de ce bazar ! Comment Lucas, mon ténébreux traqueur, pourrait-il ne pas m'en vouloir à mort ? Pour couronner le tout, les Al’Ewëns sont à mes trousses : j’ai détruit leur royaume, et ils sont prêts à envahir le nôtre pour se venger. Cette fois, je ne pourrai pas faire cavalier seul…

Quelques chroniques ...

"La plume fluide et addictive de l’auteure nous livre des descriptions des plus soignées et nous invite à aller toujours plus loin à la découverte de Sigrid et Lucas. Les personnages sont attachants et intrigants, possédant les uns et les autres des aspérités qui les rendent addictifs.

Vous l’aurez compris j’ai totalement succombé à ce récit et n’attends qu’une chose : pouvoir retrouver cet univers et ces personnages pour me régaler encore davantage de leurs aventures et de l’évolution qui est la leur au gré des ramifications de leurs histoires personnelles. A lire sans aucune hésitation !"

La chronique complète sur le blog de Follow the reader

"Beau coup de cœur pour ce roman atypique qui m'a subjuguée !

 

Cette romance paranormale est juste géniale. Ma lecture fut un vrai régal, pleine de surprise, de sourire, de tendresse, de peur."

La chronique complète sur le blog de Mateiva

"C’est vraiment un univers très bien pensé et très bien développé. Je suis réellement fan. Je me suis retrouvée vraiment plongé dans un univers complexe mais bien réfléchi. J’ai adoré cette idée de tatouages vivants que je n’avais jamais vue ailleurs.

Vous l’aurez compris c’est une lecture et que j’ai adoré et d’ailleurs c’est une histoire que j’ai dévoré en très peu de temps. En même temps, il y a un rythme assez soutenu avec beaucoup d’action, de suspens et c’est donc difficile d’arrêter sa lecture quand on commence.

 Ce roman regroupe tout ce qui fait une bonne romance paranormale et vous devez la découvrir sans tarder."

La chronique complète sur le blog de La malle aux livres

"Avec Le chant de l’encre, nous avons une très bonne romance paranormale qui réussit à tirer son épingle du jeu grâce à un univers bien maîtrisé et à des personnages attachants. Je vous invite donc à découvrir ce roman et je croise les doigts pour que la suite arrive rapidement."

La chronique complète chez Au plaisir de lire

"L’univers, lui, est original et aussi riche que les personnages pour construire de nombreuses histoires. J’ai beaucoup aimé le monde des Voraces (euh pardon, des Al’Ewëns). Il y a comme un message écologique dans les propos de leur roi au sujet de leur monde en danger.

Et je terminerais pas une private joke, désolée ! En tout 4 références à un écureuil  dont 2 pendant leur trek dans la forêt d’Alaska… Y a un truc avec les écureuils, c’est clair !"

La chronique complète chez Les mots de Virginie

"Vous l'avez compris, j'ai bien aimé ce roman, même beaucoup, jusqu'à la fin ^^ ! C'est un roman fantastique intéressant à bien des égards car non seulement, il propose un univers original (et pas vu) mais en plus, il mélange différents autres genres : romance, suspense, quête... bref, on passe par différentes émotions et il nous tient en haleine jusqu'à la chute finale. De plus, il est bien écrit, ce qui est toujours un plus."

La chronique complète chez Soly's Books